Sur la politique culturelle, le groupe LR/UDI capitule une nouvelle fois devant le PS (14/01/2017)

LES PATRIOTES-FRONT NATIONAL – BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ
Communiqué de presse

Lors de la séance plénière du 13 janvier 2017, dans son rapport 5-1 l’exécutif socialiste a proposé à l’assemblée de voter pour la suppression du dispositif d’aide à l’achat d’instruments pour les écoles de musique et harmonies, mis en place par l’ancien Conseil régional de Bourgogne.

Soucieux de maintenir l’équilibre des territoires et de favoriser l’accès à la culture pour tous, le groupe « Les Patriotes – Front National » a donc déposé un amendement visant non pas à abroger mais à étendre le dispositif d’aide à l’ensemble de la Bourgogne-Franche-Comté.

Le groupe LR/UDI, qui avait déjà refusé en décembre dernier de soutenir notre Motion demandant un rééquilibrage des subventions régionales versées aux Conservatoires de Musique – 1 million d’euros pour celui de Dijon contre 200 000 € pour celui de Besançon et ce pour dispenser les mêmes formations – a une nouvelle fois botté en touche en ne prenant pas part au vote sur notre amendement. Un témoignage de plus s’il en était encore besoin de la complaisance du groupe LR/UDI envers l’exécutif socialiste et de son mépris pour l’accès à la culture pour tous.

Pour notre part, nous réitérons notre soutien à toutes les associations qui ont exprimé leur vive émotion à l’issue de la suppression pure et simple de ce dispositif. La justification nébuleuse des socialistes, arguant que la Région devait faire des économies, ne dupera personne. Les socialistes ont préféré opérer des coupes budgétaires dans la politique culturelle (aides aux bibliothèques, aux médiathèques, aux écoles de musique et harmonies, au conservatoire à rayonnement régional de Besançon) plutôt que d’en faire dans la pléthore de dispositifs relevant de la nébuleuse et coûteuse politique du « vivre-ensemble ».

Le Front National a lui fait le choix de défendre l’équilibre des territoires et l’accès à la culture pour tous en Bourgogne, Franche-Comté.

Vous pourrez aussi aimer